Courrier erroné : veuillez nous en excuser !

Des courriers de retard de paiement de cotisations ont été envoyés à des personnes non-affiliées chez Solidaris. Une erreur liée à un bug informatique. Solidaris présente ses excuses aux personnes concernées et les invite à ne donner aucune suite au courrier reçu.

202109_courrier errone_610x238

Le courrier des « 21 mois », comme nous le nommons dans le jargon, est une obligation légale dont les mutualités doivent s'affranchir. Après 21 mois de non-paiement des cotisations de mutuelle (Assurance Complémentaire*), les affiliés concernés reçoivent un courrier destiné à les avertir de la perte imminente (après 24 mois) de leurs droits aux avantages prévus par l'Assurance Complémentaire de leur mutualité. Outre les inviter à régulariser leur situation, ce courrier prend en compte la situation des personnes en difficultés financières puisqu'elles sont invitées à contacter leur mutualité afin de discuter d'un plan d'échelonnement des paiements.  
  • Une erreur informatique

A la suite d'un souci informatique, ce courrier des « 21 mois » a ainsi été envoyé à des personnes qui n'auraient pas dû le recevoir comme d'anciens affiliés Solidaris décédés ou des personnes non-affiliées, la collecte de ces données ayant été effectuée tout à fait légalement, en accord avec les règles en vigueur dans le cadre du RGPD. 
Nous reconnaissons, bien évidemment, notre erreur et présentons nos plus sincères excuses aux personnes concernées. Nous les invitons à ne pas tenir compte du document reçu et travaillons activement à la résolution du problème afin qu'il ne se produise plus à l'avenir. Quant aux affiliés Solidaris qui ont reçu ce même courrier, nous leur confirmons qu'il leur était bien destiné et les invitons à se régulariser ou à nous contacter afin d'établir un plan d'échelonnement des paiements. 

*S'inscrire à une mutualité est obligatoire en Belgique. La loi belge prévoit des taux de remboursements en fonction des soins reçus. C'est ce qu'on appelle l'Assurance Obligatoire. Ce sont les mutualités qui se chargent d'effectuer ces remboursements. En outre, elles proposent d'élargir ces remboursements ou de rembourser des soins qui ne sont pas prévus par l'Assurance Obligatoire. C'est ce qu'on appelle l'Assurance Complémentaire. Les affiliés bénéficient ainsi de meilleurs remboursements de leurs soins de santé moyennant le paiement d'une cotisation mensuelle. ​