Gardez la forme, même en hiver !

En plus de vous maintenir en forme, la pratique d'un sport produit, grâce à la sécrétion des endorphines et de la dopamine, un effet antidépresseur idéal pour combattre la déprime saisonnière ! En hiver, il peut sembler compliqué de pratiquer une activité sportive en extérieur. Pourtant, il est tout à fait possible de continuer à garder une bonne condition physique malgré la chute des températures. Voici quelques astuces pour éviter les aléas du sport en période hivernale.

Sport_en_Hiver

S'habiller chaudement mais pas trop

Il est possible de continuer à s'entraîner en extérieur tout en évitant de s'enrhumer. Pour cela, il faut s'habiller en conséquence. L'idéal est de multiplier les couches de manière à créer une bonne isolation du froid. Même en période de gel, l'activité physique finit par vous donner chaud. Porter plusieurs couches vous permettra d'en enlever une en cours d'entraînement. Prenez garde à la revêtir lors d'une pause ou des étirements car ce sont des moments où vous pourriez prendre froid.

Éviter certains tissus

Privilégiez un tissu respirant comme le Gore-Tex. Ce type de matière permet d'évacuer la transpiration tout en conservant la chaleur. Pour le bas, optez pour un legging. Un tissu moulant vous tiendra plus chaud qu'un pantalon large qui laisse passer le vent.

Protéger les extrémités

Notre chaleur corporelle s'échappe en premier par les extrémités du corps. On se refroidit davantage si notre tête, nos mains et nos oreilles ne sont pas couvertes. Le bonnet et les gants sont donc de mise pendant cette période où les températures peuvent être glaciales. 

Ne pas oublier de s'hydrater

On pourrait croire que le froid nous dispense de boire, que du contraire ! Tout comme en été, n'attendez pas de ressentir la soif mais soyez proactifs. Buvez un ½ litre d'eau avant de démarrer et, si possible, emmenez une gourde avec vous. Pensez aussi à hydrater votre visage et vos lèvres que le froid parfois glacial pourrait assécher.

Trois sports à pratiquer en hiver

La course à pied
Courir dans les bois ou sur du bitume, quand il pleut ou lorsqu'il gèle... il est clair qu'un jogging ne se pratique pas de la même façon été comme hiver. Il est important de suivre les quelques recommandations en termes d'habillement et d'hydratation. Adaptez également la paire de chaussures au terrain emprunté et à la météo ! Vos baskets d'été seront souvent inadéquates en hiver. Optez plutôt pour des chaussures mieux isolées laissant toutefois vos pieds respirer. Privilégiez également des semelles avec une meilleure accroche (crampons...).  
Pensez  que votre échauffement sera plus lent et qu'il faudra augmenter votre vitesse de course progressivement. Par temps froid, les muscles sont moins souples, plus froids. N'hésitez donc pas à prolonger l'échauffement si besoin.
La marche nordique
La marche nordique représente une alternative originale à la course à pied. Pratiqué à l'origine par l'armée finlandaise, ce sport réclame l'utilisation de bâtons pour accompagner le mouvement de marche. Si vous en avez une vision vieillotte, détrompez-vous ! Cette activité est adaptée à tous, même aux enfants, et s'avère aussi efficace que la course à pied.
Steve, pratiquant régulier nous en dit plus :
J'avais un a priori très négatif en disant « je ferai ça quand je serai papy ». Mais, ce qui est bien, c'est que tu peux moduler. Tu peux y aller tranquillement, avec les bâtons qui t'aident à rester droit et qui, si tu as des problèmes de dos ou de hanches, te soutiennent. Mais si tu veux aller vite, quand tu as les bâtons qui poussent, tu trottes vraiment.
Et puis, tu sens que les bras travaillent. Ce n'est pas pareil que le fitness où tu grossis les muscles. Avec la marche nordique, tu les affines.
C'est un bon substitut à la course parce que ça fait moins mal au dos et aux genoux. Et puis, ça permet de brûler des graisses, de bouger plus vite qu'en marchant et d'adapter au mieux la vitesse. Pour moi, c'est un sport complet.
Pour aller plus loin : lisez l'interview complète de Steve.
Le crossfit
Ce sport est certainement le plus intensif des trois compte tenu de la diversité d'exercices que vous pourriez être amené à pratiquer. En effet, le crossfit combine diverses disciplines comme la gymnastique, les sports d'endurance ou encore l'haltérophilie. La particularité de cette méthode d'entraînement est de mobiliser un maximum de muscles, en même temps.
Si vous êtes débutant, soyez prudent car une blessure est vite arrivée. N'hésitez pas à vous renseigner ou pratiquez cette activité en club pour obtenir un encadrement adéquat.

Un dernier conseil...

N'oubliez pas que rien ne vaut les conseils de votre médecin. Avant de commencer une nouvelle activité ou en cas de doute, consultez-le ! L'activité physique pratiquée n'en sera que plus bénéfique. 
Vous ne savez pas quel sport pratiquer ? Le réseau Solidaris propose de nombreuses activités sportives, retrouvez-les en ligne​

La suite du dossier