Travailler en bonne santé

État des lieux

Pour une majorité de travailleurs, le travail est un moyen d'épanouissement personnel. Pour certains, cependant les conditions et/ou les circonstances dans lesquelles ils sont amenés à exercer leur emploi peuvent très vite s'apparenter à un calvaire. En Belgique, le nombre de malades de longue durée est en constante augmentation. S'il est impossible de prévoir les accidents de la vie, il faut mettre en place différents instruments et règles qui permettent d'assurer que le travail soit le lieu où il n'est pas inéluctable de tomber malade ou d'être accidenté.

travail-bonne-sante-500x300

Nos revendications

1. Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

  • Ramener l'âge légal de la retraite de 67 à 65 ans, avec une flexibilité à partir de 60 ans moyennant une condition de carrière effective de 35 ans.
  • Pas de perte du congé de maternité en cas de maladie, ni dans le cas d'un écartement préventif du travail.
  • Doubler le congé parental pour les ménages monoparentaux.
  • Porter le congé de paternité à quatre semaines obligatoires.
  • Droit à 5 jours d'absence payés par an pour les soins d'un proche.
  • Le droit à la déconnexion après les heures de travail.

2. Une réelle politique de prévention des risques.

  • La mise en place d'un Fonds pour la prévention des risques psychosociaux en entreprise.
  • La mise en place d'un registre centralisé d'exposition des travailleurs aux facteurs de risques professionnels ainsi qu'un dossier médical global incluant ces données.

3. Une réintégration au travail de qualité pour les malades de longue durée lorsqu'ils le souhaitent et lorsqu'ils le peuvent.

  • ​Droit individuel à un travail adapté ou à la réintégration à un autre poste de travail avec des possibilités réelles de reprise progressive avec une indemnité correcte.
  • Indemnité de préavis en cas de force majeure médicale.
  • Salaire garanti pendant les périodes de travail adapté et pour les travailleurs reconnus comme étant dans un état de santé particulier ou fluctuant.
  • Neutraliser la perte de réduction d'impôt sur le revenu de remplacement en cas de travail adapté.
  • Obligation pour les entreprises d'établir un cadastre (nombre de malades, types de maladie, durée de l'absence, ...) et de prévoir un quota de postes de travail adaptés.
  • En cas de pluralité d'emplois, évaluer l'incapacité de travail séparément pour chaque emploi afin de permettre l'indemnisation de l'incapacité de travail qui frappe ce travailleur à l'égard d'un seul de ces emplois.